Assurance habitation

Comparez nos offres et bénéficiez d'une récution sur votre prochain contrat d'assurance habitation

Comparer gratuitement des centaines d'offres d'assurance

Assurance april
Assurance acommeassure
Assurance Allsecur
Assurance Alptis
Assurance Ampli
Assurance MGC

Comment choisir son assurance habitation ?

Choisir son assurance habitation, c’est déjà pouvoir faire le distingo entre toutes les offres présentes sur le marché. Ce qui n’est pas chose aisée tous les jours, on vous le concède. D’autant que les assureurs font sans doute partie des meilleurs commerciaux du monde, toujours prêts à rajouter une garantie inutile au passage. On choisit donc son assurance strictement en fonction de ses propres besoins, selon les garanties de base, et selon les options disponibles et leurs coûts respectifs. En somme, on pourrait répondre à cette question par une autre question : « Comment souhaitez-vous être couverts ? »

Combien coûte une assurance habitation ?

Là encore, il est difficile de donner une indication précise. Selon que vous soyez propriétaires d’une résidence de 500 m² ou locataires d’un studio, la tarification sera différente. Autres points à prendre en compte lorsque vous faites faire un devis à une compagnie d’assurance ; le bien est-il situé en zone à risques (incendies, inondations, ouragans…), quelles sont les valeurs mobilières à assurer (possédez-vous des bijoux, de l’appareil high-tech, des objets précieux et/ou de collections), avez-vous besoin d’une couverture spécifique pour les biens situés à l’extérieur de votre habitation (piscine, cabane de jardin, kiosque…), souhaitez-vous bénéficier d’une protection juridique ?
Ce sont autant d’éléments à prendre en compte à l’heure du choix. Et, en fonction de ces éléments, le coût de l’assurance habitation différera.

Assurance habitation

Les garanties de base d’une assurance habitation.

Dans l’absolu, il n’existe qu’une seule garantie obligatoire, du moins en ce qui concerne les locataires ; il s’agit de la responsabilité civile locative. Pour le reste, la loi du 6 juillet 1989 n’impose rien. Néanmoins, il s’avère que tous les contrats de MRH comprennent à minima, et en plus de la garantie déjà citée, une garantie de responsabilité civile familiale, permettant de couvrir toute la famille et les animaux.
Concernant les propriétaires, et même si une MRH n’est en rien obligatoire, s’assurer va de soi. Notamment en vue de la protection du patrimoine. De plus, et depuis la loi Alur du 24 mars 2014, les propriétaires sont désormais obligés, à leur tour, de souscrire une garantie responsabilité civile habitation.

Les garanties optionnelles d’une assurance habitation.

Comme légèrement évoqué plus haut, les options au contrat MRH sont plus nombreuses et dépendent de votre volonté de couverture plus ou moins complète. Les garanties optionnelles sont donc les suivantes :

  • La couverture des biens mobiliers. Matériels sportifs, high-tech, bijoux, espèces, objets de valeurs et de collection ;
  • La couverture contre le vol ;
  • La couverture contre les bris de vitres et objets en verre ;
  • La garantie couvrant les dommages électriques (toujours très utile, surtout en cas de surtensions du réseau ou d’orages);
  • La garantie couvrant les aménagements extérieurs (piscine, portail, cabanon, mais également fuite d’eau du compteur…) ;
  • La couverture dite de responsabilité spécifique. Elle intervient lorsque vous êtes assistante maternelle, si vous possédez un cheval ou un animal de compagnie non couvert par la garantie de responsabilité civile de base, comme de gros chiens type rottweilers ;
  • La protection juridique. Attention toutefois à cette garantie. Il est très rare qu’un litige avec votre banque ou un assureur soit pris en charge par cette garantie… Elle peut fortement différer d’une compagnie à l’autre ; Le gardiennage de la résidence ;
  • Le dépannage du matériel informatique et électroménager ;
  • La couverture des biens à usage professionnel. Très utile pour qui travaille en home office ; La « tous risques » mobilier…

Assurance habitation

Les montants assurés pour l’habitation.

En ce qui concerne les montants assurés, on peut distinguer deux cas de figure. S’il s’agit d’un préjudice subit par un tiers, chez vous, alors votre assurance habitation fera jouer la responsabilité civile, et le tiers en question sera indemnisé à la hauteur du préjudice subi. Et cela est autant valable en cas d’inondation de l’appartement du dessous lors d’un dégât des eaux chez vous, que dans le cas où votre chien aurait déchiré le pantalon de vos amis dans une subite crise de nerfs.
Le deuxième cas de figure vous concerne personnellement. S’il s’agit d’un préjudice que vous subissez, et qu’il porte atteinte à vos biens immobiliers et/ou mobiliers, la chose se présente différemment. Notamment pour la question mobilière. En effet, ici c’est le montant de capital que vous avez souscrit qui sera le maximum d’indemnisation possible. Veillez donc à bien recenser la valeur de vos biens et à en faire une évaluation au plus juste, afin de souscrire un montant de capital cohérent avec la valeur de votre patrimoine mobilier.
Ensuite, le contrat peut vous proposer trois solutions ; indemnisation à la valeur d’usage, à la valeur à neuf ou à la valeur de rééquipement à neuf. La valeur d’usage comprend le calcul d’une dépréciation, d’un taux de vétusté sur vos biens. Ce taux peut-être défini à l’avance, par contrat, ou peut être issu d’une expertise mandatée par l’assureur.

Quel niveau de franchise pour votre assurance habitation ?

Avant d’aller plus loin, mettons-nous d’accord sur la notion de franchise. C’est la somme qui reste à charge de l’assuré en cas de sinistre. Si bien que l’assureur ne rembourse que la part supérieure au montant de la franchise. Si vous avez une franchise de 350 € pour des dégâts estimés à 300 €, il est donc inutile de déclarer le sinistre à votre assureur.
On trouve 4 types de franchise ;

  • La franchise fixe, celle que l’on rencontre le plus fréquemment. Elle se pose en déduction de la somme totale chiffrée ;
  • La franchise proportionnelle, qui n’est autre qu’un pourcentage de la somme totale du dommage. En règle générale, les franchises proportionnelles sont assorties de montants planchers et plafonds de franchise ;
  • La franchise relative, qui fonctionne différemment. Il s’agit d’un montant défini, en dessous duquel l’assureur n’intervient pas. Par contre, au dessus de ce montant, l’assureur intervient à 100 % ;
  • La franchise légale, qui n’est autre que le montant légal fixé par la loi. Elle est effective notamment en cas de catastrophes naturelles.

Assurance habitation

Assurance habitation multirisques.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, un contrat d’assurance habitation peut se limiter à la simple expression de la responsabilité civile. Mais il peut également être bien plus complet. C’est pourquoi on parle de multirisques habitation, ou de MRH. Tous les risques sont à négocier en fonction du bien assuré, de votre volonté de couverture et des contrats et options disponibles chez l’assureur. Vous en retrouvez d’ailleurs quelques unes trois paragraphes plus haut.

Assurance habitation résidence secondaire.

Pour commencer, rappelons que l’assurance habitation n’est pas obligatoire en ce qui concerne les résidences secondaires. Toutefois, il est préférable de protéger son patrimoine en souscrivant un contrat particulier, dédiée aux résidence secondaires. Sachez toutefois que les garanties proposées sont spécifiques et plus chères pour une résidence secondaire.
Les garanties principales à souscrire sont celles protégeant contre le vol et indemnisant les dommages aux biens. Concernant le vol, il est important de porter une attention particulière au contrat que vous souscrivez. Attendez-vous à des primes plus élevées, ainsi qu’à des exclusions sur certains biens mobiliers. En effet, le défaut de protection et de surveillance du bien en fait une cible plus facile pour les cambrioleurs.
D’autre part, la responsabilité civile n’est pas obligatoire. De fait, votre assureur peut vous proposer une simple extension de votre contrat MRH sur votre résidence principale, qui, elle, comprend déjà la RC familiale. Mais votre assureur peut également vous soumettre un contrat spécifique, comme une MRH secondaire ou une MVP (Multirisques vie privée).
Prêtez donc une attention particulière à votre contrat, notamment sur les niveaux de franchise des risques garantis.

Comparez nos offres d'assurance habitation

Les meilleurs tarifs

Gratuit et sans engagement

Données Sécurisées

100% indépendant